Ma Photo

Biographie

CRETTIEZ Xavier
Email : Xavier.Crettiez@wanadoo.fr

Né le 26 octobre 1968 à Nice
Deux enfants


Fonctions : Professeur agrégé de science politique à l’université de Versailles – Saint Quentin
Vice Doyen de la faculté de droit et de science politique
Membre élu du Conseil d’administration de l’UVSQ
Directeur du CARPO
Directeur du Master recherche « Régulation des conflits dans l’espace public »

Maître de conférence à l’IEP Paris

Travaux et publications

Ouvrages :

- La question corse, Bruxelles, Complexe, 1999.
- Le silence des armes ? L’Europe à l’épreuve des séparatismes violents (sous la direction de Xavier Crettiez et Jérome Ferret), Paris, La Documentation française, 1999.
- La France rebelle. Tous les foyers, mouvements et acteurs de la contestation (sous la direction de Xavier Crettiez et Isabelle Sommier), Paris, Michalon, 2002 (réédition en 2006).
- Dictionnaire de sciences politique et sociales (en collaboration), Paris, Sirey / Dalloz, 2004.
- Du papier à la Biométrie. Identifier les individus (sous la direction de Xavier Crettiez et Pierre Piazza), Paris, Presses de science po, 2006
- Violence et nationalisme. Paris, Odile Jacob, 2006.

Articles :

- « La mise en scène de la violence politique à travers les conférences de presse du FLNC » in Philippe Braud (Dir.), La violence politique dans les démocraties européennes occidentales, Paris, L’Harmattan, 1993.
- « Comprendre la violence politique en Corse », Les Cahiers de la sécurité intérieure, n° 33, Troisième trimestre 1998.
- « La violence symbolique subie comme légitimation de la violence politique exercée. Le cas de l’ETA basque », Labyrinthe. Revue pluridisciplinaire de sciences sociales, n°2, hiver 1999.
- « Les modèles conceptuels d’appréhension du terrorisme », Les Cahiers de la sécurité intérieure, n° 38, Premier trimestre 2000.
- « L’ethno-nationalisme en Europe occidentale », Problèmes politiques et sociaux, n°843, 2000.
- « De la violence de la reconnaissance à la politique de la reconnaissance », Pouvoirs locaux, n°45, 2000.
- « Terrorisme. Violence et politique », Problèmes politiques et sociaux, n° 859, 2001
- « l’affaire Bonnet » in D. Chagnollaud (dir.), La responsabilité politique, actes du colloque d’octobre 1999 (université Paris II), éditions du Panthéon, 2002.
- « le 11 septembre 2001 : continuité ou rupture des logiques terroristes ? », Annuaire français des relations internationales, vol.3, avril 2002.
- « La tragédie de Cluses. Grève ouvrière et violences patronales : les logiques d’un conflit » in Michel Hastings (dir), Conflits, communautés, imaginaires, Paris, L’Harmattan, 2002.
- « violence politique », « nationalisme et communautarisme », Encyclopédie de la Corse en 7 volumes, Bastia, éd. Dumani, 2004.
- « les terrorismes corse et basque : essai de comparaison », Politeia, Université de Bordeaux, décembre 2005.

Recherches :

- Rapport d’étude pour le compte de l’Institut des Hautes Etudes de la Sécurité Intérieure (IHESI) sur La manifestation. Etat de la recherche en France, Paris, « études et recherches » IHESI, 1993, 54 p.
- Rapport d’étude pour le compte de l’IHESI sur Terrorisme indépendantiste et anti-terrorisme en France, Paris, « études et recherches » IHESI, 1993-1994, 69 p.
- Compte-rendu de deux journées de réflexion organisées par l’IHESI : Supporterisme et violence dans le football en France et Grande-Bretagne, Paris, « études et recherches », 21 octobre 1993, 26 p. et La sécurité dans une Europe ouverte. Colloque de Bordeaux, Paris, « études et recherches », 12 et 13 octobre 1994, 22 p.
- Réalisation des Contrats locaux de sécurité des villes d’Issy les Moulineaux et de Dunkerque, (Direction de l’équipe technique, réalisation des entretiens, analyse statistique, rédaction du rapport IHESI - février à juin 1998).

- Lectures critiques d’ouvrages : O. Fillieule et C. Péchu, Lutter ensemble, Paris, L’Harmattan, 1993 ; P. Bruneteaux, Maintenir l’ordre, Paris, FNSP, 1995 et Michaël Prazan, Les fanatiques, Paris, Seuil, 2002 in Les Cahiers de la Sécurité Intérieure, n° 14, 25 et 50. Antonio Elorza, ETA, Une histoire, Paris, Denoël, 2002 in Genèses, n° 56, 2004. Philippe Burin, apocalypse et ressentiment, Paris, seuil, 2004 et Emilio Gentile, Qu’est-ce que le fascisme ?, Paris, Gallimard, 2004 in Raisons politiques, n° 16 , novembre 2004.


Interventions à l’étranger :

- « République et démocratie sous la IIIéme République », Catania (Sicile – Italie), mai 2002.
- « l’extrême droite en France », Catania (Sicile – Italie), mai 2002.
- « Ethnonationalim in Europe », conférence au MIT, Cambridge (Boston – USA), February 2003.
- « Etat de la contestation sociale en France », conférence au Smith College, Northampton (USA), February 2003.

Encadrement de recherches :

- Directeur du laboratoire CARPO depuis 2004
- Direction de quatre doctorants inscrits en thèse à l’UVSQ
- Direction d’une petite dizaine de mémoires de master 2
- Organisation d’un cycle de conférences annuelles autour d’ouvrages scientifiques ou de débats avec des professionnels du monde de la sécurité destiné aux étudiants du master recherche (5 intervenants prévus pour l’année 2005-2006)


Expériences d’enseignement
- 2006-2001 :
- Professeur à l’UVSQ. Responsable au premier semestre d’un cours de « vie politique » (licence 2), d’un cours de « politique comparée » (licence 3 de sc po) et d’un cours de « Grandes controverses de la troisième République » (licence 3 de sc po). Chargé au deuxième semestre d’un cours de « politiques publiques en Europe » et de « mobilisations sociales et action collective » (Master 1 de sc po) ainsi que de l’animation d’un séminaire de recherche en master 2 sur la question de « la violence politique » et d’un séminaire en master 2 professionnel (CPMP) sur « la sociologie des groupes d’intérêt ». Nombreuses interventions de culture générale à la prépa ENM et CRFPA sur le thème « doctrines politiques et compréhension du monde ».
- Maître de conférence à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris (28 heures) en quatrième année. Cours de « sociologie politique ».

- 1999-2001 : Maître de conférences. Université Paris II. Chargé de trois cours magistraux (science politique, première année ; institutions politiques françaises, licence ; analyse des comportements politiques, maîtrise) et de deux séminaires de troisième cycle (sociologie des groupes d’intérêt, DESS ; la question du nationalisme, DEA de sociologie politique de Paris I)
- 1998 - 1999 : Maître de conférences stagiaire. Université Paris II.
- 1997-1998 : Attaché temporaire d’enseignement et de recherche (ATER). Chargé de trois enseignements : Organisations Politiques Comparées (Deug), Méthodologie juridique (Deug 1ère année) et Sociologie Politique (Deug 1ère année).
- 1996-1997 : Attaché temporaire d’enseignement et de recherche (ATER). Chargé de deux enseignements : Organisations Politiques Comparées (Deug) et Sociologie Politique (Deug 1ère année).
- 1995-1996 : Moniteur à l’Université Paris I. Chargé d’un enseignement : Organisations Politiques Comparées (Deug).
- 1994-1995: Allocataire-moniteur à l’Université Paris I. Chargé de deux enseignements : conférence de méthode en Institutions Politiques (Licence) ; Organisations Politiques Comparées (Deug 2ème année).

Diplômes

- 2001 : Agrégation de science politique (deuxième au concours)
- 1997 : Doctorat de troisième cycle en Science Politique, obtenu le 18 décembre 1997 à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne : La violence ethno-nationaliste contre l’Etat. Les exemples basque et corse. Dirigé par M. le professeur Philippe Braud. Mention « Très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité » (proposé pour le prix de thèse des universités ainsi que pour une aide à la publication)
(1993 : Service militaire – scientifique IHESI / INHES)
- 1992 : Diplôme d’Etudes Appliquées (DEA) de Sociologie Politique - Université Paris I. Obtention d’une allocation de recherche.
- 1991 : Maîtrise de Science Politique - Université Paris I